L’Audiovisuel extérieur de la France relancé en 2013. Vers une nouvelle dynamique ?

L’idée d’une chaîne d’information internationale française dans le but de pondérer une vision anglo-saxonne dominante du monde fut chère au président Jacques Chirac. Lancée en 2006, France 24 s’est avérée laborieuse pour conquérir une place dans le contexte de compétition mondial en essor. Or, à partir de l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, la situation a changé avec sa volonté de regrouper France 24, Radio France Internationale, MCD Doualiya et TV5 Monde sous une entité nouvelle, l’Audiovisuel extérieur de la France. Face au contexte général, à des crises internes prolongées et aux désaccords politiques, dont l’opposition à la fusion exprimée par François Hollande avant son élection à la présidence en 2012, la situation de l’AEF devrait encore se préciser en 2013 avec la « grande loi » sur le secteur public de l’audiovisuel annoncée dès juin 2012. Engagée avant son entrée en fonction, la fusion des chaînes citées s’est poursuivie après. La dynamique de l’AEF devra faire ses preuves sous ce nouveau quinquennat.