L’économie russe. Modernisation, crise et géo-économie

L’intégration de la Russie à l’économie mondiale et, donc, sa modernisation sont largement dépendantes de l’évolution culturelle du pays. Malgré le redressement de l’économie russe depuis 1998, des fragilités institutionnelles et structurelles subsistent, parmi lesquelles notamment la corruption, l’inflation, la vulnérabilité du système bancaire, la quasi-absence de concurrence, la faible compétitivité, les investissements défaillants ou encore les freins en matière de transport. Dans ces conditions, la Russie doit, si elle veut favoriser son intégration économique, chercher à atteindre une « économie post-industrielle de la connaissance » et à renouveler sa politique extérieure, notamment au niveau régional. Parallèlement, la relation avec l’Union européenne et les ressorts d’une future adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sont appelés à agir comme des moteurs de modernisation économique de la Russie.

Le sommaire de l’AFRI 2010