La Convention sur l’interdiction des armes chimiques en 2013 : avancées et enjeux ?

La Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) est le premier traité multilatéral associé à un régime de vérification contraignant interdisant une catégorie entière d’armes de destruction massive. Alors que la fin du processus de destruction des stocks d’armes chimiques se profile, il est crucial de définir des priorités pour l’avenir de l’Organisation pour la prohibition des armes chimiques (OIAC), avec une transition d’un régime de désarmement vers un régime de lutte contre la prolifération. La 3 e Conférence d’examen s’est déroulée à La Haye, du 8 au 19 avril 2013, dans un contexte marqué par les allégations d’emploi d’armes chimiques en Syrie, alors que ce pays n’était pas encore partie à la Convention. Les événements en Syrie ont permis de mettre en lumière l’importance de renforcer la Convention et le rôle de l’OIAC, ainsi que les enjeux auxquels cette dernière est confrontée.