La gestion des crises constitutionnelles en Afrique : mandat et défis de la médiation internationale

Quel rôle peut jouer la médiation internationale dans la gestion des crises constitutionnelles sur le continent africain ? Cinquante ans après les indépendances, cette question relative à l’utilisation d’une technique de règlement des différends provenant de la sphère internationale afin de résoudre les tensions générées par des changements anticonstitutionnels de pouvoirs dans la sphère interne a toute son importance. De fait, la persistance des dérives autoritaires du pouvoir politique (comme l’illustrent en Afrique de l’Ouest les cas de la Mauritanie, de la Guinée et du Niger) démontre l’utilité du recours à un tiers en vue du rétablissement de la légalité constitutionnelle et de la légitimité des gouvernants, même si les défis sont nombreux.