La guerre d’information russe contre l’Occident. Le cas de l’Ukraine

Depuis le début de l’engagement militaire en Ukraine en 2014, la Russie a lancé une vaste campagne de propagande en Occident dans le but de légitimer sa politique, de discréditer l’Ukraine post-révolutionnaire et d’obtenir la levée des sanctions occidentales. Cette guerre d’information est menée par des médias, des ONG, des experts et universitaires, des forces politiques, ainsi que des « trolls » sur Internet. Elle a pour but de convaincre les opinions publiques occidentales que la révolution en Ukraine était un coup d’Etat soutenu par les Etats-Unis ; à présent l’Ukraine est un Etat en faillite, dirigé par l’extrême droite. L’efficacité de la propagande russe est limitée, néanmoins les forces politiques pro-russes et anti-européennes gagnent en popularité en Occident. Dans ce contexte, il convient de développer une stratégie de réponse de long terme commune pour faire face à ce défi.