La « Révolution dans les affaires militaires » : paradigmes stratégiques, limites et illusions

Résumé Il y a quelques années, les Etats-Unis ont entrepris une réforme en profondeur des structures du Département de la défense (DoD) et des forces armées. Ce processus est présenté comme étant la réponse aux défis posés la « Révolution dans les affaires militaires » (RMA) qui, fondée sur la technologie de l’information, serait désormais en passe de bouleverser complètement la nature de la guerre. La thèse de la RMA n’a pas manqué de susciter un débat dans le domaine des études militaires et stratégiques. Le propos de cet article est justement de contribuer à l’élargissement de ce débat, en introduisant le concept de « paradigme stratégique ». Ce dernier se révèle utile en deux sens. D’une part, il montre que la RMA, loin d’être simplement le résultat du progrès technologique, est également le produit d’une approche spécifique, et s’inscrit dans un courant de pensée précis en matière de théorie stratégique. D’autre part, ce concept permet de comprendre certaines limites de la thèse de la RMA et, notamment, la vision simplifiée et trompeuse qu’elle fournit des guerres du futur. – Le sommaire de l’AFRI 2002