La Russie, l’Ukraine et la sécurité énergétique de l’Union européenne

Depuis l’effondrement de l’Union soviétique, l’Ukraine est devenu le principal pays de transit des exportations russes d’hydrocarbures vers l’Europe. Cependant, des crises ponctuelles mais répétées entre Moscou et Kiev ont parfois menacé la continuité des approvisionnements gaziers européens. Alors que l’interdépendance énergétique de la Russie, de l’Ukraine et de l’Union européenne devrait être une formidable opportunité de coopération, elle est devenue source d’inquiétudes et de tensions irrationnelles, avec, d’une part, une Europe perçue comme plus vulnérable qu’elle ne l’est vraiment et, d’autre part, une Russie facilement diabolisée par de nombreux observateurs. En clarifiant ses politiques et en favorisant le dialogue, Bruxelles a toutefois toutes les cartes en main pour des relations énergétiques apaisées à l’Est de l’Europe.