L’Afrique et la Cour pénale internationale

La contribution de l’Afrique à la Cour pénale internationale est marquée par une dualité qui caractérise les relations entre les deux entités. Plusieurs Etats africains ont contribué à la création de la Cour tandis que d’autres ont refusé de s’inscrire dans ce processus. Plusieurs Etats africains participent aux procédures relatives à la Cour et à son fonctionnement tandis que d’autres s’opposent à elle. Des tensions sont progressivement apparues entre des Etats africains, l’Union africaine et la Cour. Toutefois, elles ne semblent pas devoir, à ce jour, compromettre l’existence de la Cour pénale internationale.