Le sud-est européen, douze ans plus tard

Résumé Au cours de la dernière décennie, l’Europe du sud-est a vu s’écouler l’une des pires crises politiques et militaires de l’après-Guerre. Liée tant aux changements radicaux survenus dans la région qu’à l’influence de plusieurs facteurs externes, la crise macédonienne s’inscrit dans la continuité des événements ayant résulté de l’éclatement de la Yougoslavie. Très présente dans le sud-est européen, la communauté internationale n’a pas, à l’occasion de cette crise, donné des preuves très convaincantes de son efficacité. La vision de l’avenir de la situation en Macédoine s’annonce peu encourageante : le pays risque de s’enfoncer dans la partition sur une base ethnique confédérale et la sécession serait alors à la merci des passions partisanes et nationalistes. – Le sommaire de l’AFRI 2002