Les armes nucléaires et la sécurité de l’Inde

Résumé Le développement des armes nucléaires indiennes montre que l’Inde est un Etat nucléaire malgré elle. En dépit de sérieux soucis sécuritaires, allant de la menace chinoise dans les années 1960 aux actuellement menaces émanant du Pakistan et de la Chine, le programme nucléaire chinois a évolué lentement et se limite aujourd’hui à des armes non assemblées et non déployées. Cette hésitation à la nucléarisation reflète la place relativement faible des armes nucléaires dans la politique sécuritaire d’ensemble de l’Inde et témoigne d’une culture stratégique qui considère les armes nucléaires comme des instruments de sécurité nationale davantage politiques qu’opérationnels. Cette conception politique des armes nucléaires permet de résister à la course aux armements et favorise l’arms control. Cependant, cela n’est pas sans inconvénient. L’Inde a tenté, sans succès, d’utiliser sa capacité pour exercer une pression sur le Pakistan, mais ne semble pas avoir apprécié avec exactitude le décalage entre sa doctrine de dissuasion minimum et le fait que son programme de développement d’armement soit sans limite fixe et soit orienté vers l’opérationnel. Toutefois, alors que le risque nucléaire demeure une réalité, l’optimisme reste de mise car les dirigeants indiens sont parvenus à dépasser les tensions stratégiques avec la Chine et tentent de faire de même avec le Pakistan. – Le sommaire de l’AFRI 2004