Les enjeux de sécurité en Asie centrale

Résumé Après y avoir occupé une place secondaire, l’Asie centrale post-soviétique a, depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, acquis une importance croissante dans les politiques étrangère et de sécurité russes. Ce « regain » de la Russie en Asie centrale reflète la priorité qu’attache Moscou au renforcement de l’intégration et de la coopération au sein de la Communauté des Etats indépendants. Il traduit également la perception d’une urgence accrue des problèmes de sécurité régionale. Nombre d’observateurs supposent que le Kremlin cherche à exploiter, en l’exagérant, l’argument sécuritaire, afin de justifier une réaffirmation de ses positions politiques et militaires dans la région. Cet article vise à éclairer cette hypothèse à l’heure où, en effet, à la faveur des développements intervenus dans la zone suite aux attentats du 11 septembre 2001, notamment l’arrivée de forces militaires occidentales, la politique centre-asiatique de la Russie paraît plus que jamais hésiter entre réflexes historiques (tentation hégémonique et rivalité géopolitique) et acceptation pragmatique d’une gestion collective, à l’échelle régionale, de défis de sécurité diversifiés. – Le sommaire de l’AFRI 2004