Les îles Aland : un laboratoire insolite du désarmement géographique ?

Résumé

Les îles Åland, longtemps enviées pour leur positionnement géostratégique, ont réussi à se soustraire aux équilibres de puissance en Europe septentrionale, grâce à un régime de démilitarisation et de neutralisation. A ce titre, elles peuvent prétendre à la plus grande réussite de la diplomatie, dite du « désarmement géographique ». Cette réussite est aussi à mettre au crédit d’un processus de dévolution mis en place par la métropole finlandaise, faisant des îles un territoire doté d’une grande autonomie. D’ailleurs, à mesure que la Finlande et la Suède s’intègrent dans les accords de maîtrise des armements, notamment le Traité « Ciel ouvert », les habitants des îles Åland craignent une remise en cause de leur statut de territoire démilitarisé et neutralisé et, par ricochet, une modification de leur degré d’autonomie.

Le sommaire de l’AFRI 2007

Cliquez sur l’icône pour télécharger le texte intégral en version PDF