Les médias face à l’évolution sécuritaire occidentale

Résumé Les moyens de communication de masse des pays occidentaux ont été « atteints » par les événements « terroristes » du 11 septembre 2001 et ceux qui les ont suivis. Ils sont inscrits désormais « dans » le territoire d’une crise assimilée à une guerre et étendus à l’échelle du monde. Ils ont été « invités » à prendre leurs responsabilités par les autorités gouvernementales, policières et militaires lors de la mise en place des politiques sécuritaires, notamment aux Etats-Unis. La situation nouvelle qui leur est faite n’est pas sans problème au regard de l’idéal des régimes démocratiques. En raison de la menace du terrorisme international, les journalistes sont invités à inverser la formule « choisir la vérité, non un camp ». La société démocratique et sécuritaire ainsi projetée a-t-elle un avenir? –Le sommaire de l’AFRI-2003