Les systèmes de drones au cœur des conflits modernes. De la nécessité d’une clarification

Si les missiles de croisière semblent avoir caractérisés la première guerre du Golfe, les drones apparaissent comme les systèmes d’armes illustrant les conflits modernes. L’Afghanistan, l’Iraq, les opérations israéliennes dans le Sud-Liban en 2006 et à Gaza en 2009…, aucune opération ne se déroule en effet aujourd’hui sans qu’un rôle central ne soit accordé aux drones. Que sont véritablement ces plateformes qu’on présente souvent, à tort, comme des « avions sans pilote » ? Quels sont les Etats opérant de tels systèmes ? Quelles plus-values apportent-ils aux forces ? Quels effets ont-ils sur la conduite de la guerre ? Nombreuses sont les questions que soulèvent ces appareils pilotés à distance auxquelles le présent article se propose d’apporter quelques éléments de réponse.