Loft Story : entre identification et distanciation.
Entre exception et uniformisation de la programmation internationale

Résumé Loft Story constitue un programme original car il suppose une forte implication de son public et offre la possibilité de découvrir des mécanismes psychologiques. Ainsi, il rapproche ses téléspectateurs de ses protagonistes, des gens « comme tout le monde », qui finissent par s’identifier eux-mêmes à des vedettes : en d’autres termes, le processus d’identification initié par le « Loft » s’accompagne simultanément d’un phénomène de distanciation, phénomène que les « lofteurs » tentent de surmonter en intégrant dans leur apparence l’image que les spectateurs attendent de leur personnage, ce qui les conduit à procéder à une autoscopie. De la sorte, Loft Story peut être considéré comme une programmation utile en cela qu’elle permet à ses jeunes publics de progresser dans la connaissance d’eux-mêmes. – Le sommaire de l’AFRI 2002