Médias, politique étrangère et diplomatie française. Du savoir-faire au faire-savoir

Alors que la détermination de la politique étrangère s’appuie sur une approche des besoins de la nation fondée sur la cohérence et le temps long (le cap du navire), la diplomatie recherche l’efficacité grâce à une méthodologie singulière (la route du navire). L’essor des médias, plus particulièrement d’Internet et des réseaux sociaux, a profondément transformé la détermination de notre politique étrangère, ainsi que la conduite de notre diplomatie : l’empiètement du champ médiatique sur le champ international devient de plus en plus manifeste. Dans un monde caractérisé par le règne de la vitesse et l’immédiateté, l’information diffusée apparaît le plus souvent sommaire, émotionnelle et éphémère. En outre, les stratégies de communication politique fondées sur la mise en scène et la personnalisation, prennent le pas sur la réflexion distanciée et l’anticipation. L’action internationale de la France s’avère ainsi de plus en plus illisible et inconstante, entraînant une certaine confusion entre les objectifs et la méthode.