Nouvelles doctrines militaires et avenir de la sécurité occidentale

Résumé Les dernières années de la décennie 90 auront été marquées par des réflexions très avancées sur la nature des opérations militaires dans l’avenir. On en voudra pour preuve la publication de deux importants rapports sur la politique de défense des États-Unis. Préparés à l’initiative du Congrès, ils étaient destinés à caractériser la politique militaire américaine dans les premières années du nouveau millénaire. Ces deux rapports sont à bien des égards riches d’enseignements, y compris pour les Européens, dans la mesure où Washington reste à l’avant-garde de la pensée militaire contemporaine. Rendue publique en mai 1997, la Quadrennial Defense Review (QDR) avait pour objectif d’éclairer les choix budgétaires pour les quatre années à venir. Préparée par les différents services du Pentagone, ses conclusions s’inscrivaient tout naturellement dans le droit fil des orientations militaires décidées dès l’effondrement du bloc soviétique. Le Congrès avait parallèlement souhaité qu’une commission indépendante, le « National Defense Panel » (NDP), se prononçât sur la teneur de la QDR. À cet égard le NDP, qui ne reflétait pas le point de vue dominant du Pentagone, était suffisamment iconoclaste pour que l’on prêtât une réelle attention à la teneur des messages qu’il distillait. En mettant en évidence une série de facteurs de transformation de la scène internationale, ces deux rapports ne pouvaient laisser indifférents les Européens. – Le sommaire de l’AFRI 2000