Opinions publiques et sécurité européenne. Identité collective, particularismes nationaux et prise de risque

En fêtant, en 2009, ses premiers dix ans d’âge, la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD) dispose déjà d’un petit héritage (1), mais encore bien des défis se posent à elle. En effet, si l’Union européenne (UE) veut un jour être capable de jouer un rôle diplomatique et militaire en relation avec son poids économique, elle devra être capable de mettre sur pied une politique de sécurité et de défense commune crédible.