Partenaires de la Russie ou ‘idiots utiles’

La vision d’une Russie comme partenaire émergent de première importance et partageant des intérêts communs avec l’Occident explique les multiples offres de partenariat, principalement en matière économique et stratégique, proposées et menées par les principaux pays européens, ainsi que les États-Unis sous la présidence de B. Obama. Pourtant, les politiques conduites par l’État russe sur les plans économiques ainsi que géopolitiques révèlent un partenaire peu fiable et favorisant l’instabilité à ses frontières. Ainsi, la complaisance des capitales occidentales finit par favoriser à son tour une pratique autoritaire et prédatrice du pouvoir moscovite. Il y a donc un véritable problème de gouvernance en Russie, révélateur d’un système politique en sursis tentant d’assurer sa survie en favorisant le rapport de force sur le plan international, largement encouragée par la naïveté américaine et européenne.