Une défense du Concert européen

Méthode plus que système, le Concert européen aura été la réponse de l’Europe aux déchirements provoqués par les guerres de la Révolution et de l’Empire. Fondé sur l’équilibre et l’examen en commun des problèmes, le Concert instaurait entre les grands une surveillance mutuelle qui était aussi une forme de protection des petits Etats. Le Concert, conçu comme l’instrument de la conservation légitimiste, a été repris à son compte par le libéralisme et fait figure de précurseur à la fois de l’idée d’unité européenne et du multilatéralisme moderne. Il a perduré alors même que se mettaient en place des systèmes d’alliance rivaux en Europe qui étaient une atteinte à l’esprit du Concert. Entre les rigidités des systèmes d’alliances et les pratiques du Concert européen, l’issue a cependant été incertaine jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’au déclenchement du premier conflit mondial.

Le sommaire de l’AFRI 2010