Le Conseil de sécurité des Nations Unies. Entre impuissance et toute puissance

À quoi sert le Conseil de sécurité de l’ONU ? Quel est son bilan ? Quels sont ses pouvoirs, ses méthodes ? Quel rôle pour la France en son sein ? Peut-on, faut-il le réformer, et comment ? Le droit de veto est-il légitime ?

Cet organe majeur de la société internationale, juridiquement maître de la guerre et de la paix, politiquement tributaire des grandes puissances, est souvent méconnu, critiqué, décrié. À tort ou à raison ? Le présent ouvrage réunit les contributions de diplomates et universitaires spécialistes de ces questions.

Avec les contributions de Pierre Bodeau-Livinec, Mouloud Boumghar, Arthur Boutellis, Olivier de Frouville, Alain Dejammet, Jean-Marc de La Sablière, Namie di Razza, Michel Foucher, Paul Gacem, Richard Gowan, Maryline Grangé, Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer, Manuel Lafont Rapnouil, Patrice Sartre, Anaïs Schill, Serge Sur, Thierry Tardy et Paul D. Williams.

Ouvrage sous la direction d’Alexandra NOVOSSELOFF
CNRS – Biblis, 11 février 2016, 430 pages

Consulter la page du livre sur CNRS Editions