2010, l’année-clef dans la lutte contre les paradis fiscaux

Sujet peu abordé par les dirigeants politiques et encore plus négligé par les chercheurs, économistes ou politistes spécialisés en relations internatio- nales, les paradis fiscaux ont fait leur entrée sur l’agenda politique mondial au cours de la réunion du G20 d’avril 2009. Loin d’être de petites îles para- disiaques réservées à une élite fortunée, ces territoires sont devenus au cours des dernières décennies des rouages essentiels du fonctionnement de la mondialisation (1). Leur remise en cause, souhaitée par le G20, réclame une politique de longue haleine, qui s’attaque à l’ensemble des dysfonction- nements qu’ils nourrissent. Ceux-là sont au nombre de trois : les paradis fis- caux bousculent la souveraineté des Etats auxquels ils soustraient des recettes fiscales; nourrissent l’instabilité financière; ils offrent des instru- ments de blanchiment à l’argent mafieux. Pour prendre toute la mesure des défis posés par les paradis fiscaux, nous nous proposons de préciser les menaces qu’ils représentent; puis de dresser un bilan critique des actions entreprises depuis le G20 d’avril 2009 pour y répondre et, enfin, d’évoquer quelques pistes possibles de régulation.