Crise du modèle anglo-saxon de l’information avec la ‘guerre en Iraq’

Résumé Dans la couverture de la crise internationale ayant précédé la « guerre en Iraq », les médias de masse américains et britanniques ont abandonné les principes professionnels qui ont constitué aux regards de l’histoire moderne de la presse et du journalisme une fonction modélisante. Cela a été le cas pour la presse française du début de l’ère industrielle puis de la IIIe République. Le modèle américain a été une référence en raison de la nature du régime démocratique des Etats-Unis dès sa constitution. Lors de la « crise » irakienne, les attitudes des médias dominants de ce pays et ceux du Royaume Uni ont conduit à des ruptures. En France, les médias ne se sont pas placés sur le même registre qu’eux et ne sont donc pas entrés dans une « guerre de l’information » de part et d’autre de l’Atlantique. Même si les médias anglo-saxons reviennent progressivement à leurs principes professionnels traditionnels, ils ont perdu dans cette crise leur image de « grand frère ». – Le sommaire de l’AFRI 2004