De Doha à Cancún : éléments d’analyse de la crise du multilatéralisme

Résumé Cet article aborde la crise de l’OMC et du système commercial multilatéral. Il met en évidence les principales caractéristiques du régime commercial de l’OMC pour montrer que désormais les négociations commerciales multilatérales portent sur les préférences collectives et de structure des Etats. L’Agenda pour le développement consolide cette réalité. Mehdi Abbas réfute les thèses faisant du nombre d’Etats la principale cause des échecs de l’OMC. Il formule la proposition d’un changement de nature du multilatéralisme comme déterminant de la double crise de l’OMC et du système commercial. La notion de multilatéralisme compétitif est ainsi élaborée pour rendre compte de la logique actuelle des négociations commerciales et pour expliquer les blocages. – Le sommaire de l’AFRI 2005