Divergences et convergences franco-allemandes à travers la crise

Les principales divergences et convergences économiques existant entre la France et l’Allemagne ont pu être accentuées par la crise. Les divergences d’ordre structurelles sont particulièrement importantes : elles concernent notamment les soldes extérieurs et les déficits publics, les écarts de compétitivité, le calendrier et l’ampleur des réformes ou encore les choix énergétiques. Les convergences accrues par la crise peuvent également être négatives, à l’instar du niveau du surendettement public. On constate que, face à la crise de l’euro, l’Allemagne s’est montrée plutôt pragmatique. A cet égard, l’union bancaire a permis de faire ressortir la force de la convergence politique et économique franco-allemande.