Donald Trump, les Etats-Unis et le retour de l’histoire

L’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre 2016 ouvre une période d’incertitude sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale sur l’équilibre institutionnel américain ainsi que le rôle des Etats-Unis sur la scène internationale. Accident de l’histoire ou intuition historique ? Trump a fortement mobilisé les électeurs républicains, y compris contre le Parti. C’est un message populiste, un référendum contre le statuquo. Paranoïa, post-vérité sont servis pas le complotisme et les nouveaux médias, une vision jacksonienne et nationaliste des Etats-Unis. Trump pourra chuter, mais il faut comprendre le phénomène si on veut y répondre.