Firmes globales et normes sociales

Résumé Les débats sur la mondialisation font épisodiquement état d’un risque de « moins-disant social » dans les pays les plus avancés. Cette contribution vise à éclairer les débats en se plaçant sur le terrain des « stratégies de mondialisation » des firmes. Trois enseignements se dégagent. En premier lieu, il apparaît que les firmes ont a priori le choix entre trois modèles de mondialisation (commercial ; multinational ; global). En outre, il s’avère que le cours actuel de la mondialisation est très propice au choix du « modèle global », le seul à exercer un effet direct de moins-disant social dans les pays avancés. Enfin, on constate que cet effet de moins-disant du modèle global est amplifié par l’incitation à une corporate governance qui accentue encore les clivages salariaux et sociaux dans ces pays. – Le sommaire de l’AFRI 2004