Introduction. Guerres transfrontalières et crises de l’Etat

A une année 2013 empreinte de crises multiples (Kivus, Mali, Centrafrique, Soudan du Sud et toujours la Syrie) a succédé une année 2014 marquée par la transformation de ces crises en véritables guerres transfrontalières, conséquences directes de l’intervention occidentale en Iraq, puis en Libye, où les politiques menées n’ont fait qu’exacerber les lignes de fracture existantes. On a assisté à une accentuation de l’arc de crise allant du Sahel à l’Afghanistan, où des acteurs non étatiques ont peu à peu joué un rôle actif face à des Etats contraints de réagir à des menaces pour lesquelles ils restent mal préparés…