Introduction

Si la fin de l’année 2014 a été difficile pour Barack Obama sur le plan de la politique interne, elle présage une grande activité internationale pour son administration durant les deux ans qui lui restent.
Les élections de mi-mandat de novembre dernier ont donné au Parti républicain le contrôle du Sénat et renforcé sa majorité à la Chambre des représentants, consolidant ainsi la branche législative entre les mains de l’opposition. Cette défaite politique contraint Barack Obama et ses alliés à traiter avec une opposition déterminée à l’empêcher de mettre en oeuvre ses projets.