L’économie politique de l’agenda de l’Organisation mondiale du commerce

Résumé L’objet de l’article est de présenter l’Organisation mondiale du commerce en terme d’économie politique de l’échange. L’article met en évidence la transformation qui, induite par la négociation et les Accords de l’Uruguay Round, est survenue dans la nature de la régulation commerciale, laquelle concerne désormais les mesures au-delà des frontières et les mesures réglementaires affectant le fonctionnement des marchés domestiques. Partant d’une analyse de la nature de l’OMC, qui est à la fois une organisation économique internationale, un ensemble d’accords juridiques multilatéraux et l’agrégation d’Etats membres, l’article procède à une analyse fonctionnelle, par laquelle il met en évidence quatre fonctions assumées par l’OMC dans la gestion du système commercial multilatéral : fonction d’encadrement des interdépendances économiques, fonction de diffusion des influences, fonction de régulation des conflits commerciaux et fonction de gestion de l’ouverture. – Le sommaire de l’AFRI 2002