L’infiltration mafieuse dans l’économie légale

Résumé Le crime organisé découle d’une logique financière, mais aussi productive. Or, cette dernière est souvent sous-estimée. La monnaie joue un rôle essentiel dans les relations entre l’économie légale et l’économie illégale. La réflexion théorique permet de rapprocher le blanchiment de deux autres pratiques mafieuses ayant directement rapport avec la monnaie (l’usure et le racket) et de les considérer comme complémentaires. La maximisation du pouvoir d’achat de la monnaie représente ainsi un enjeu central pour la mafia. L’incertitude systémique que l’infiltration mafieuse dans l’économie légale fait peser sur les décisions des agents détermine la préférence pour la monnaie des agents non mafieux. Au niveau théorique, il apparaît ainsi que l’utilité marginale de la monnaie diffère pour les agents mafieux et non mafieux. –Le sommaire de l’AFRI 2003