La diffusion directe de la télévision par satellite est-elle une affaire d’Etats

Au cours des cinquante dernières années, l’innovation technologique continue a accéléré le développement économique du secteur de la diffusion télévisuelle par satellite. La nature supranationale des satellites géostationnaires, associée aux lois de propagation des ondes radio-électromagnétiques, font que les Etats définissent les régulations internationales nécessaires en matière de diffusion télévisuelle afin de garantir le bon fonctionnement des réseaux satellites. La transmission directe a d’emblée mobilisé l’attention particulière des Etats, l’information transmise par les programmes satellites pouvant être porteuse d’un contenu culturel, éducatif et politique. Le « printemps arabe » de 2011 a renforcé l’intérêt du public pour l’information en temps réel et le satellite a contribué à répondre à ce besoin dans une région où la télévision est reçue principalement par ce biais. Cela a également engendré des mesures coercitives de la part de certains gouvernements, qui tentent de s’opposer à la diffusion de tels programmes.