La France et l’Allemagne dans l’OTAN du XXIe siècle. Les fiançailles d’un vieux couple ?

Le retour de la France dans les structures militaires intégrées de l’Alliance atlantique a placé Paris et Berlin sur la même longueur d’ondes en matière de politique de sécurité et de défense. Les deux pays pourraient alors enfin unir leurs forces pour donner une impulsion déterminante tant aux relations transatlantiques qu’à la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD). La formulation d’un nouveau Concept stratégique de l’Alliance atlantique, de même que la mise en œuvre et l’application des clauses du Traité de Lisbonne de l’Union européenne constituent sans doute les enjeux majeurs de l’année 2010. Pour qu’au terme de 40 ans d’« exception atlantique » de la France, les deux partenaires puissent célébrer leurs fiançailles, la France va devoir accompagner son changement de cap à l’égard de l’OTAN par une modification de sa politique transatlantique et de l’objectif qu’elle s’est fixé en ce qui concerne l’« Europe de la défense ». Dans le cas contraire, elle continuera à manquer du soutien de son partenaire européen le plus important, l’Allemagne.

Le sommaire de l’AFRI 2010