La politique étrangère de l’administration Obama. La quête d’un nouvel équilibre entre réalisme et internationalisme

Après deux mandats de G. W. Bush, Barack Obama et son équipe de sécurité nationale se sont engagés dans la réinvention de la « grande stratégie » américaine – à savoir la grille d’interprétation du monde et des menaces internationales, la définition des intérêts nationaux des Etats-Unis et le choix des instruments de la puissance américaine (soft ou hard power). Cet article analyse les fondements intellectuels, les acteurs et les défis de la politique étrangère de l’administration Obama. A l’aune d’une scène internationale agitée, l’auteur met l’accent sur l’exercice délicat et constant d’équilibre et de conciliation que le Président et son équipe de sécurité nationale devront entreprendre, entre l’internationalisme libéral auquel le Parti démocrate est traditionnellement associé et le réalisme pragmatique de la « diplomatie directe » que B. Obama promeut avec tous les Etats.

Le sommaire de l’AFRI 2009