La sécurité environnementale : combien de divisions ?

La notion de sécurité environnementale, du fait du débat sur le changement climatique, est de plus en plus usitée. Toutefois, elle ne peut être rangée aisément aux côtés d’autres catégories d’atteintes classiques à la sécurité : certaines de ses conséquences auront la forme de phénomènes menaçants, d’autres non. En outre, comment cataloguer une menace à la genèse de laquelle nous participons, tous et chacun ? Alors que le GIEC anticipe des conséquences variées et lourdes, la mobilisation des organisations internationales généralistes tarde : un débat sans suite au Conseil de sécurité, une réflexion embryonnaire à l’OSCE. Ces contre-performances invitent à se rappeler les mises en garde de penseurs tels que Hardin, Jonas ou Crutzen. Alors que 2009 sera l’année du 5e rapport du GIEC, il est urgent que se poursuive la mobilisation sur la sécurité environnementale, un chantier que la diplomatie française inscrit parmi ses priorités.

Le sommaire de l’AFRI 2009