La solidarité transatlantique à l’épreuve de la crise ukrainienne

La crise ukrainienne ne pourra être résolue que si l’Europe et les Etats- Unis s’accordent sur une lecture commune de la politique du Kremlin – mais aussi s’ils prennent garde d’élucider mutuellement leurs propres perspectives. Plusieurs obstacles pourraient faire de la crise une source de conflit entre Europe et Etats-Unis. En premier lieu, l’Alliance atlantique est mal armée pour affirmer la solidarité transatlantique face aux menaces hybrides. Ensuite, la « révolution énergétique américaine » ne pourra pas renouveler le partenariat transatlantique dans des délais utiles. De plus, la crise réaffirme la dépendance européenne envers une pax americana que les Etats-Unis hésitent aujourd’hui à garantir. Et l’évaluation de la menace russe diverge non seulement entre Américains et Européens, mais parmi les Européens eux-mêmes. Enfin, le contexte politique des mesures de sanctions, en Europe et aux Etats-Unis, pourrait compromettre leur coordination.