La transition démocratique en Slovénie. De l’indépendance à la crise (1991 à 2013)

Depuis son indépendance obtenue en juin 1991, la Slovénie est passée du statut d’ancienne ex-république yougoslave à peine reconnue à un Etat membre de l’Union européenne, de l’Espace Schengen et de la zone euro. L’article s’intéresse à la transition démocratique au cours de cette période, qui peut être découpée en trois temps. Après deux années d’un gouvernement d’union nationale (le DEMOS), le centre-gauche, sous la houlette de Janez Drnovsek, domine le paysage politique (1992-2004). Puis vient le temps de l’alternance, avec le chef conservateur Janez Jansa (2004-2008). A partir de 2008, la crise économique touche durement le pays, ce qui fragilise la politique nationale : en décembre 2011, ont lieu les premières élections législatives anticipées et, en février 2013, Janez Jansa, alors Premier ministre, est contraint de démissionner.