Le nouvel éclat de l’étoile rouge : la transformation de la puissance dure de la Russie

Depuis la fin de l’époque soviétique, plusieurs tentatives de réforme de l’armée russe ont été lancées. Et les petites guerres que la Russie a connues depuis (intervention en Tchétchénie en 1994-1996, guerre des Cinq jours contre la Géorgie en 2008) ont montré aux dirigeants politiques et militaires la difficulté à répondre à de tels conflits. Quelques jours après la guerre en Ossétie du Sud, le projet de réforme de l’armée était lancé. L’article examine les conséquences négatives de celle-là sur les officiers et les difficultés de sa mise en œuvre, liées au recours à des concepts utilisés par les armées étrangères. En l’absence d’adaptation au contexte militaire de la Russie et à l’assainissement de la culture de la corruption, ces aspirations n’ont que peu de chances de succès.