Le techno-nationalisme chinois : évaluation des grands programmes de développement scientifique et technologique en Chine

Depuis une trentaine d’années, la Chine s’est lancée dans une vaste course à la modernisation scientifique et technologique. Cette volonté politique correspond à une ambition techno-nationaliste qui implique que le développement technologique conditionne la sécurité de l’Etat et son autonomie. Le gouvernement chinois a ainsi promu plusieurs plans de développement qui ont contribué à l’essor de la recherche scientifique et des applications industrielles. Pourtant, aujourd’hui, la multiplicité des acteurs impliqués et la divergence croissante de leurs intérêts pèsent sur la définition des objectifs politiques. Le dirigisme politique doit désormais composer avec l’importance croissante des groupes d’intérêts (industriels, scientifiques), qui constituent des acteurs à part entière de la modernisation technologique en Chine.