Le Triangle de Weimar a-t-il encore une raison d’être dans une Europe en voie d’unification ?

Le Triangle de Weimar a été conçu comme un forum de consultation sur l’avenir de l’Europe des ministres des Affaires étrangères français, allemand et polonais. Ceux-là considérèrent ainsi, dans une déclaration préliminaire, que « les Polonais, les Allemands et les Français exercent une responsabilité déterminante dans la réussite de structures porteuses d’avenir pour les relations de voisinage en Europe. » La Pologne conçoit le Triangle de Weimar comme le cadre approprié pour la réalisation des objectifs stratégiques de sa politique étrangère. La faiblesse principale du Triangle de Weimar réside cependant dans les différents degrés d’engagement des trois partenaires dans cette forme de coopération. L’Union européenne à 27 Etats membres a besoin d’un « moteur » élargi et la Pologne constitue un partenaire naturel de la France et de l’Allemagne en Europe centrale. Il est temps pour le Triangle de Weimar de confirmer son utilité dans l’Union européenne, appelant ainsi de nouvelles impulsions et initiatives. Une nouvelle Déclaration de Weimar constituerait une réponse commune utile des trois pays aux défis auxquels l’Union européenne doit faire face au début su XXIe siècle.

Le sommaire de l’AFRI 2010