Les élections européennes de juin 2004 : perspectives européennes et

Résumé Toutes les conditions semblaient réunies pour faire des élections européennes de juin 2004 un événement politique d’ampleur, en France comme en Europe : elles avaient lieu peu après l’élargissement de l’Union européenne à dix nouveaux Etats, à un moment où les débats faisaient rage à la fois sur le projet de Constitution européenne élaboré par la Convention européenne et sur la candidature de la Turquie; en France, la régionalisation du mode de scrutin décidée en 2003 devait en outre rapprocher les citoyens de leurs élus et rendre cette élection moins abstraite. Pourtant, le taux de participation a été plus faible que jamais, partout en Europe. De plus, de nombreux députés «eurosceptiques» ont accédé à l’assemblée européenne. Cet article propose un bilan de ces élections européennes : le tableau est-il aussi noir que cela? ces élections sont-elles condamnées à demeurer des élections de «second ordre» ou un référendum grandeur nature sur la politique gouvernementale? le nouveau mode de scrutin a-t-il produit les effets escomptés quant à la place des députés français au Parlement européen? – Le sommaire de l’AFRI 2005