Les Etats-Unis et l’OTAN. De l’alliance à la coalition

Résumé Au regard de la crise iraquienne de 2003, il est légitime de se demander si l’OTAN est encore une alliance, au sens classique du terme. L’Administration Bush a préféré une coalition de circonstance à l’alliance atlantique traditionnelle. Cependant, l’affaire iraquienne n’est que le simple révélateur d’une évolution progressive de la position américaine sur l’OTAN, depuis les échecs de l’intervention au Kosovo, en passant par le rejet de l’aide proposée par l’OTAN au lendemain du 11 septembre. A travers un rappel historique, l’auteur analyse l’évolution de la réflexion américaine sur les alliances, afin de comprendre pourquoi les Etats-Unis se détournent des conceptions militaires atlantistes. Cet effort de compréhension pourrait permettre à l’Europe de proposer une évolution alternative de l’organisation transatlantique en intégrant le principe de coalition et de s’affranchir à son tour des contraintes héritées de la Guerre froide. – Le sommaire de l’AFRI 2005