Les Etats-Unis et le concept de « states of concern » : vers la fin du containment ?

Résumé La politique des Etats-Unis à l’encontre des pays qualifiés par l’Administration américaine de rogue states (Corée du Nord, Cuba, Irak, Iran, Libye…) a connu, ces derniers mois, des inflexions importantes. Outre le fait que le terme de rogue state ait été officiellement abandonné par le Secrétariat d’Etat, les Etats-Unis ont décidé plusieurs allégements de sanctions, en particulier à l’encontre de la Corée du Nord, de l’Iran et de Cuba. Bien que mettant en cause la stratégie de l’endiguement (containment) qui a orienté la politique de Washington à l’égard de ces Etats pendant plusieurs années, ces changements récents doivent-ils pour autant être interprétés comme une inflexion radicale de l’attitude des Etats-Unis ? Ne s’agit-il pas plutôt d’une adaptation pragmatique face à l’hostilité croissante des alliés, mais également de beaucoup d’Américains, à l’encontre de cette stratégie d’endiguement ? Le processus d’élaboration de la politique étrangère américaine et la très forte réactivité de Washington aux événements internationaux (en particulier aux attentats terroristes) peut en effet faire craindre à tout moment un nouveau durcissement de la politique américaine. – Le sommaire de l’AFRI 2001