Les nouveaux défis du modèle allemand

L’économie allemande se porte bien actuellement, contrairement à la plupart des économies européennes qui peinent à se remettre de la crise des années 2008 et 2009. Toutefois, alors qu’on peut se réjouir de la situation actuelle dans laquelle se trouve le pays, il n’y a pas de raison de se reposer. Même si l’Allemagne, homme malade de l’Europe il y a quinze ans, a fait preuve de sa capacité à adapter son modèle économique et social – qui avait été mis à l’épreuve par la réunification et la mondialisation –, elle est aujourd’hui confrontée à de nouveaux défis majeurs (notamment le changement démographique, le besoin d’investissements en matière d’innovation et d’infrastructure, ainsi que le tournant énergétique), auxquels elle doit apporter des solutions durables, à la fois sur le plan social, économique et écologique. En plus, cette nouvelle adaptation devra être réalisée sans qu’elle s’endette trop, puisque, à long terme, le potentiel de croissance sera plus faible. Par conséquent, l’Allemagne ne peut que bénéficier d’une coopération plus étroite avec ses partenaires européens.