Obama, les républicains et le monde avec les midterms de 2010

Les élections de mi-mandat de novembre 2010 ont permis aux républicains de remettre la main sur la Chambre des représentants. Ces derniers et n’ont pas hésité à affirmer leur légitimité pour modifier la politique étrangère du pays. Si les midterms ont obligé Barack Obama à infléchir certaines de ses positions, notamment sur la question de l’immigration, elles lui ont également permis d’atteindre certains objectifs qu’il n’avait pu atteindre lorsque les démocrates étaient majoritaires au sein des deux chambres du Congrès. A d’autres moments, Obama lui-même a décidé d’ajuster son discours, comme sur le conflit israélo-palestinien, de crainte de froisser l’électorat juif américain.