Promotion de la démocratie, interventionnisme et changement de régime

Résumé

Les pressions actuellement exercées contre les ONG par les gouvernements autocratiques illustrent la contre-offensive entreprise par ces derniers pour lutter contre les développements de la démocratie. Si l’appropriation de la norme de non-intervention justifie cette oppression et permet de limiter l’influence des Etats démocratiques, la promotion non violente de la démocratie par les peuples assujettis reste un instrument contre lequel les pouvoirs les plus forts restent souvent désarmés.

Le sommaire de l’AFRI 2007

Cliquez sur l’icône pour télécharger le texte intégral en version PDF