Réseaux conservateurs et nouvelle doctrine américaine de sécurité

Résumé Dans un ouvrage paru en 1984, John S. Saloma avertissait les Américains de la présence d’une nouvelle force majeure sur l’échiquier politique des Etats-Unis. Il prédisait que si cette force n’était pas contrée, le « nouveau labyrinthe conservateur » allait faire basculer le centre politique du pays vers la droite. Aujourd’hui, ce labyrinthe est plus important, plus sophistiqué et, dans le domaine de la défense, plus influent qu’il ne l’a jamais été. Les réseaux conservateurs et néo-conservateurs contrôlent le Pentagone. Convaincus que la paix ne s’obtient que par la force, leurs représentants, nommés aux plus hauts postes de responsabilité de l’Administration de G. W. Bush, ont réussi à imposer leurs choix en matière de stratégie de défense et de sécurité nationale. –Le sommaire de l’AFRI 2003