Un « monde sans armes nucléaires ». L’utopie du zéro

En 2009, le Prix Nobel de la Paix a été attribué au Président des Etats- Unis pour son action diplomatique, en particulier son engagement en faveur d’un «monde sans armes nucléaires». Si Barack Obama n’est pas à l’origine de cette vision, il lui a toutefois offert une caisse de résonance exceptionnelle lors d’un discours prononcé à Prague le 5 avril 2009 : «so today, I state clearly and with conviction America’s commitment to seek the peace and security of a world without nuclear weapons. I’m not naive. This goal will not be reached quickly – perhaps not in my lifetime. It will take patience and persistence. But now we, too, must ignore the voices who tell us that the world cannot change. We have to insist, ‘Yes, we can’».