L’aide au développement, un instrument pour la gouvernance mondiale ?

L’aide au développement est une notion multiforme, qui dépasse les simples transferts de fonds. Par les formes qu’elle prend, les moyens qu’elle emploie ou les buts qu’elle tente d’atteindre, elle constitue un mécanisme complexe, que les Etats donateurs ont du mal à utiliser au mieux. L’augmentation de la participation des ONG et des organisations multilatérales ainsi que l’hétérogénéité des donneurs a posé la question de la coordination entre les acteurs de l’aide au développement, coordination nécessaire à un fonctionnement optimal des mécanismes d’aide. Cependant, ces questions ne doivent pas occulter une problématique centrale, celle de l’utilisation de l’aide au développement comme instrument de gouvernance globale, en particulier dans les mécanismes de sauvegarde des biens publics mondiaux, tels que l’environnement, mais également dans la mise en place d’une politique publique mondiale.

Le sommaire de l’AFRI 2009