L’Arctique : Eldorado polaire menacé cherche désespérément régime de protection juridique

Sous l’effet du réchauffement climatique, la banquise de l’océan Arctique fond. Rapidement. Pour l’écosystème mondial, sa disparition constitue l’une des plus grandes menaces actuelles. Pour les cinq Etats côtiers (Canada, Danemark, Etats-Unis, Norvège et Russie), elle signifie surtout l’accession à l’un des plus grands potentiels en hydrocarbures. Si le développement industriel n’est pas maîtrisé, il accentuera le sort déjà funeste de la région, de son écosystème et de ses habitants autochtones. Or, héritage malheureux de la Guerre froide, le retrait des glaces libère des eaux qui connaissent peu la coopération. Le besoin de soumettre ces dernières, dissimulées sous leur épais manteau, à un régime juridique particulier ne s’est pas fait sentir jusqu’à aujourd’hui. En analysant et en s’inspirant des divers instruments qui existent dans le Grand Nord et ailleurs, il convient désormais de définir les règles du jeu de la course polaire et d’inviter les participants à les respecter. Rapidement.

Le sommaire de l’AFRI 2009